Police | VF | HD :

Regarder Police streaming film complet

Lien de telechargement :

Uptobox Uptodown HDlight 720p (VF)
Uptobox Uptodown HDlight 1080p (VF)

Police détails :

Police
Réalisateur(s) : Anne Fontaine
Acteur(s) : Grégory Gadebois, Omar Sy, Virginie Efira
Catégorie(s) : Drame, Thriller, Top
Qualité : HDlight 720p - 1080p

Le film se concentre sur Virginie, Erik et Aristide, trois policiers parisiens qui sont contraints d’accepter une mission inhabituelle: reconduire un étranger à la frontière. Sur le chemin de l’aéroport, Virginia se rend compte que leur prisonnier risque la mort s’il retourne dans son pays. Confrontée à une décision insupportable, elle tente de convaincre ses collègues de le laisser partir.

Titre originalNight Shift

Telecharger Police en entier gratuit

3 Commentaires pour le film “Police” :

  1. Police, alias Night Shift, le nouveau drame de la réalisatrice française Anne Fontaine.

    Police présente la star française Omar Sy ( The Intouchables ) aux côtés de Virginie Efira ( Elle ) et Grégory Gadebois ( The Returned ) dans un trio de flics français qui représentent un échantillon représentatif de la société française.

  2. Comment Anne Fontaine a préparé son film “Police” dans la cafétéria d’un poste de police

    Pour réaliser ce film, la réalisatrice Anne Fontaine, invitée mardi de Patrick Cohen, a passé beaucoup de temps à la cafétéria d’un commissariat parisien, où elle s’est entretenue avec des policiers.

    ENTREVUE

    Que se passe-t-il dans l’esprit des policiers ordinaires chargés d’escorter un immigré clandestin jusqu’aux frontières, lorsqu’ils comprennent qu’il risque la mort en rentrant dans son pays?

    Ou l’histoire de Virginie, Erik et Aristide, interprétées respectivement par Virginie Efira, Grégory Gadebois et Omar Sy, qui se demandent, alors qu’ils escortent un inconnu à l’aéroport, s’il ne faut pas le laisser s’échapper.

    “J’ai rencontré un Roland Barthes de la police”

    Confiné dans l’espace confiné d’une cabine de voiture, Police n’est pas un thriller classique.

    «C’est comme un thriller mais émotionnel, mental», résume Anne Fontaine, la réalisatrice, invitée mardi sur Europe 1 au micro de Patrick Cohen.

    “Il y a une tension car on se demande si ces policiers vont désobéir, enfreindre les règles. On vit à travers leur intimité, leurs difficultés amoureuses, leur vie émotionnelle. Le prisme est totalement personnalisé.”

    Pour écrire le film, adapté d’un livre, Anne Fontaine s’est rendue «à la cafétéria d’un commissariat parisien».

    «C’est là que beaucoup de policiers viennent prendre le thé, j’ai pu discuter avec eux et cela m’a aidé [à travailler] sur la véracité du comportement», dit-elle.

    Un commissaire, en particulier, lui a beaucoup apporté.

    “J’ai rencontré un Roland Barthes de la police”, rigole le cinéaste, “très intelligent et philosophe dans son métier”.

    Ce dernier «avait une manière presque métaphysique de s’exprimer sur ce qu’était un policier, son rapport à l’existence. Cela m’a aidé à incarner concrètement cet état très particulier dans le monde».

    “Derrière un uniforme, il y a des gens”

    Pour Anne Fontaine, il fallait aller au-delà des idées reçues sur les forces de police pour réussir Police

    “Derrière un uniforme, il y a des gens. On a souvent le sentiment que l’uniforme normalise les comportements. C’est intrigant, ça m’a vraiment aidé à connaître [les policiers] sur une base plus personnelle.”

    Omar Sy est loin de ses rôles de comédie.

    “J’ai été frappé quand je l’ai rencontré, par la fragilité qu’il dégageait et la douceur. Son personnage doit partir de la lumière, du frivole, pour aller plus loin. Il est bouleversant dans le film parce qu’il est différent.”

    Et Grégory Gadebois, dernier membre du trio?

    “C’est un génie.” Simplement.

  3. La critique reconnaît les forces de l’ordre, le film d’Anne Fontaine

    Police, le nouveau film d’Anne Fontaine, suit trois policiers confrontés à un cas de conscience. Virginie ( Virginie efira ), Erik (Grégory Gadebois) et Aristide ( Omar Sy | ) sont contraints d’accepter une mission: escorter un migrant d’origine tadjike (Payman Maadi) jusqu’à la frontière. Sur le chemin de l’aéroport, Virginie comprend que le prisonnier risque la mort s’il retourne dans son pays. Elle tente alors de convaincre ses collègues de le laisser s’échapper.

    Le Figaro salue sa « mission réussie » d’Anne Fontaine. Police « propose un mix de Rashomon et de The Last Corvée». « Il y a Simenon. Nous sommes proches des abîmes des êtres humains , écrit Éric Neuhoff. Grégory Gadebois est en colère. Il caresse un cheval, a le visage d’un bébé qui aurait fêté ses 50 ans. Virginie Efira confirme qu’elle surpasse ses rivales avec une bonne tête. Dans ses yeux lisaient mille regrets, une existence brisée, la honte, toute la tristesse du monde – et cet éclat de lumière qui la transforme en française Gena Rowlands ».

    « Radiographie humaine »
    L’Ouest de la France salue un film qui, loin de se limiter à l’institution policière, prend une portée universelle. « Le titre peut être trompeur. Oui, Virginie Efira, Omar Sy et Grégory Gadebois jouent aux policiers. Mais, à travers une mission insolite pour eux, c’est avant tout l’histoire de trois personnages au carrefour de leur vie », estime le quotidien. Anne Fontaine signe ainsi « une sorte de radiographie humaine portée par des acteurs étonnants, un faux thriller mais un vrai film à succès ».

    Telerama salue également l’aptitude du réalisateur à s’adresser à tout le monde, « au-delà de la police ». « Son film touche toutes les vies difficiles. Et il y en a beaucoup », écrit l’hebdomadaire.

    « Casting parfait »

    Au sein de cette équipe de police , le recrutement de troupes est apparemment réussi. Pour le monde , « le casting s’avère parfait » . « Nous avions besoin d’acteurs et d’une actrice non seulement capables de produire de la lumière, même affaiblie de leurs âmes désordonnées, mais physiquement capables d’occuper un volume dans ce Kangoo où ils confrontent leur vérité, leurs limites. »Salut Philippe Ridet. Il loue notamment la performance de Grégory Gadebois, qui « laisse une impression de révélation ».

    Saisi par cette « caméra automobile étouffante », Sunday Newspaper dans « Oubliez les pedigrees respectifs des trois acteurs, impeccables ». Le Parisien opte pour le même adjectif: « Virginie Efira et Grégory Gadebois sont impeccables et Omar Sy bluffant dans ce registre dramatique ». « Ce drame qui se transforme en thriller souffre de quelques longueurs, mais il est éclairé par quelques instants de grâce et porté par un casting formidable », est-il écrit par nos confrères.

    Un uniforme trop maigre

    D’autres titres jugent cependant le film enveloppé dans un uniforme de police trop maigre. Daily Release regrette que « le film d’Anne Fontaine s’enlise dans un récit lourd piégé dans le point de vue de l’institution policière. Pour Les Inrockuptibles , Police est « affamée par ses bons sentiments et son traitement assez convenu ».

    L’opinion de Telerama ne diffère pas, qui considère qu’Anne Fontaine « perd sa morsure et s’enfonce dans une réalité dramatique où elle confond chronique d’un métier épuisant et anecdotes insignifiantes ». Pour La croix , Anne Fontaine peine à rendre compte des tourments des personnages, et « le cinéaste ne sait que faire de leurs questions morales ».

    Au box-office, mercredi 2 septembre, la police a en tout cas pris les devants lors des sorties de la semaine dans les salles parisiennes, devant la comédie Enorme de Sophie Letourneur.