Papi-Sitter | VF | HD :

video
Regarder Papi-Sitter streaming film complet

Lien de telechargement :

Uptobox Uptodown HDlight 720p (VF)
Uptobox Uptodown HDlight 1080p (VF)

Papi-Sitter détails :

Papi-Sitter
Réalisateur(s) : Philippe Guillard
Acteur(s) : Camille Aguilar, Gérard Lanvin, Olivier Marchal
Catégorie(s) : Comedie, Top
Qualité : HDlight 720p - 1080p

Franck et Karine se voient offrir un emploi sur un bateau de croisière qu’elles ne peuvent refuser. Seul problème: leur fille Camille doit étudier pour sa finale mais a d’autres idées de plaisir en tête… Pas de problème! Pour redresser sa fille et la mettre au travail, Franck fait appel à son père André, capitaine à la retraite de la police nationale, désespérément tendu et rigide. Avec la discipline militaire, la finale de Camille sera un succès! Mais c’est le moment où le deuxième grand-père Teddy, ancien directeur de boîte de nuit excentrique et sauvage et totalement opposé au strict André, choisit de revenir après de nombreuses années à l’étranger … Vivre ensemble s’annonce compliqué…

Telecharger Papi-Sitter en entier gratuit

Papi-Sitter critique du film :



2 Commentaires pour le film “Papi-Sitter” :

  1. Deux grands-pères volontaires doivent s’occuper de leur petite-fille qui est censée réviser son bac.

    Camille est sur le point de passer son baccalauréat lorsque ses deux grands-pères arriveront après avoir promis de s’occuper d’elle. Mais André, un ancien policier, et Teddy, un ancien propriétaire de bar, ne peuvent s’entendre sur rien. Avec Gérard Lanvin et Olivier Marchal.

    Comme la plupart des comédies française 10/10 – j’adore ce style qui me fait oublier le stress du travail – une comédie à ne pas rater!

  2. Philippe Guillard met une nouvelle fois en scène ses deux amis Olivier Marchal et Gérard Lanvin dans “Papi-Sitter”, une comédie familiale sur deux grands-pères réunis autour de leur petite-fille, deux personnages bien trempés et forcément opposés. Une histoire de base qui fonctionne.

    On ne va pas mentir, l’affiche du film n’augure rien de bon. Deux «bouches» connues pour des rôles plutôt virils, une affiche qui reprend toute la charte graphique de la comédie bas de gamme made in France qui déborde chaque mois, enfin une histoire qui se déroule dans la chaleur de l’été et sur les plages de la Sud-Ouest, pour un film qui sort ce mercredi 4 mars. Donc en hiver. A priori placé sous ces pires auspices, Papi-Sitter surprend en effet par sa qualité, sa légèreté et le plaisir assumé de rester en ligne . Alors que le cinéma vit désormais en tension permanente, le film de Philippe Guillard est le rappel sain que vous pouvez vous amuser et rire sans gêne, et qu’un film peut remplir sa mission sans nécessairement crier sa vérité ou être inoubliable.

    Le pitch est simple, empruntant à une recette éprouvée, celle de la comédie familiale et du “parasite”. Papi-Sitter s’inscrit logiquement bien plus du côté de Tanguy que le chef-d’œuvre d’un certain Bong Joon-ho , avec la culbute de deux grands-pères autour de leur petite-fille, qui doit passer son bac mais qui n’a absolument rien à voir avec ça – sans c’est un problème ou un lieu de toute morale, ce qui est fondamentalement agréable. Tout contraste avec ces deux hommes, André et Teddy, respectivement capitaine de gendarmerie à la retraite et propriétaire d’une discothèque exubérante .

    Une recette légère et bien exécutée
    Là où Papi-Sitter est un succès indéniable, c’est dans la gestion de son rythme et dans l’équilibre de son humour. Le film ne peut jamais en faire trop, les protubérances lancées par André et Teddy sont brèves, efficaces, et la caméra semble les attraper en vol plutôt que de les chercher ou de les provoquer. On retrouve ainsi une opposition de personnage classique , deux personnages campés sur leur position, et qui ne veulent pas lâcher prise. Ils évolueront un peu, épuisés par leurs querelles, mais sans que cela soit important ou indispensable au cours de l’histoire.

    Olivier Marchal et Gérard Lanvin se connaissent bien, ils tournent régulièrement ensemble et montraient déjà le premier long métrage de Philippe Guillard, Fils de Jo . Le réalisateur, ancien rugbyman professionnel, a également été notamment co-scénariste de Camping et Camping 2 , dans une collaboration plus large avec Fabien Onteniente , dont Gérard Lanvin est proche. Autant dire qu’il connaît par cœur la bonté du Sud-Ouest et le concept de film des “amis”, et cela se ressent fortement chez Papi-Sitter .Cette dimension très familiale aurait pu écraser le rôle de Camille et de son interprète, Camille Aguilar. Ce n’est pas le cas, et la jeune actrice brille pour ce premier rôle principal sur grand écran . Papi-Sitter en fait un véritable lieu, et évite ainsi de faire de lui un simple prétexte à caractère pour la confrontation d’André et Teddy.

    Enfin, le film Papi sitter ne pouvait pas sortir à un meilleur moment, car c’est une comédie populaire sincère, et c’est un pur divertissement qui ne vise rien de plus qu’un simple spectacle. En ce moment où le cinéma français s’interroge profondément, pour le mieux, mais qui s’épuise aussi dans une virulence mondiale, Papi-Sitter est la preuve que l’on peut aussi s’amuser pendant une heure et demie, et sans que cela n’ait de conséquences . Il n’est jamais facile de rester simple, et Papi-Sitter y parvient avec un naturel rafraîchissant.

    “Papi-Sitter” est une bonne surprise, une comédie familiale mise en scène et jouée avec une étonnante légèreté. Sans prétention, sans gravité et sans forcer. Papi-Sitter est un film “non”, et cela fonctionne très bien.