Les Parfums | VF | HD :

Regarder Les Parfums streaming film complet

Lien de telechargement :

Uptobox Uptodown HDlight 720p (VF)
Uptobox Uptodown HDlight 1080p (VF)

Les Parfums détails :

Les Parfums
Réalisateur(s) : Grégory Magne
Acteur(s) : Emmanuelle Devos, Grégory Montel, Gustave Kervern
Catégorie(s) : Comedie
Qualité : HDlight 720p - 1080p

Anne Walberg est un maître des parfums. Elle crée des parfums et vend son incroyable cadeau à de nombreuses entreprises. C’est une diva, égoïste et capricieuse. Guillaume est son nouveau pilote et le seul qui ose lui faire face. C’est probablement pourquoi elle ne le congédie pas.

Titre international : Scents and Senses – Titre de travail : L’Inspiratrice

Telecharger Les Parfums en entier gratuit

1 commentaire pour le film “Les Parfums” :

  1. Entretien avec Grégory Magne :

    DE QUOI A FAIT CE FILM?

    J’ai été inspiré par une situation que nous avons tous vécue. J’étais dans une foule et un parfum familier retenait mon attention. Mon réflexe était de rechercher la personne qui le portait. Alors je suis resté là pendant un moment, à regarder les gens autour de moi à travers ce prisme particulier. Puis j’ai commencé à me demander à quoi pouvait ressembler la vie quotidienne d’une personne avec un odorat plus vif que la moyenne. Comment cette capacité pourrait changer les relations de cette personne avec les autres. Et peut-être affecter sa vie sociale, ses émotions ou son caractère. Tout cela nécessitait la création d’un personnage singulier, qui serait difficile à écrire et à diriger: comment capturer des odeurs à l’écran? C’est ainsi qu’est née Anne Walberg.

    LES PARFUMS, C’EST DEUX RENCONTRES SOLAIRES: UN PARFUMEUR OU «UN NEZ», ANNE WALBERG, ET SON CHAUFFEUR, GUILLAUME…

    Anne Walberg est une diva déchue. Elle semble assez sèche et distante au premier abord. Avec sa séquence bourgeoise, on pourrait la trouver hautaine. Mais c’est tout autre chose. Une sorte de repli sur soi, une difficulté à communiquer. Guillaume traverse une période difficile dans sa vie personnelle, il rompt avec sa femme et doit régler la question de la garde de sa fille… Mais socialement, c’est bien le contraire. Il se sent à l’aise dans toutes sortes de situations, peu importe à qui il parle. Même un peu trop confortable. Ce qui ne manquera pas de susciter la curiosité de son client

    TELLEMENT QU’ELLE L’UTILISE D’ABORD POUR ELLE, COMME S’IL DEVIENT… SON TRADUCTEUR.

    Exactement. Du point de vue d’Anne Walberg, cela fait presque de Guillaume son garde du corps. Elle a un bon nez mais il a du flair. Elle peut l’utiliser et parfois se cacher derrière. Guillaume n’a pas toutes les qualités requises pour être chauffeur professionnel, mais il sait bien lire. Il manque de patience, de déférence. Il semble maladroit, hors de propos, ce qui est une mine d’or pour la comédie.

    COMMENT AVEZ-VOUS PRÉPARÉ LE FILM? AVEZ-VOUS RECHERCHÉ EN RENCONTRANT DE VRAIS PARFUMEURS?

    Notre objectif n’était pas de faire un film savant sur les parfumeurs ou les parfums. Les «missions» d’Anne Walberg ont été inspirées par des choses que j’avais lues ou vues sur ce sujet, il y a parfois des années. Par exemple, l’idée de la grotte dont elle est censée reproduire les parfums à l’identique était basée sur un documentaire de Werner Herzog intitulé LA GROTTE DES RÊVES OUBLIÉS. Mais nous devions être réalistes et précis quant à la terminologie et à l’action. Donc, une fois le script écrit, j’ai demandé à quelques nez de le lire et ils ont apporté quelques clarifications. C’est vraiment un métier fascinant. Il n’y a que quelques centaines de parfumeurs dans le monde, dont la plupart ont été formés et travaillent en France. Les choses changent, mais les femmes sont encore sous-représentées. L’une d’entre elles en particulier, Christine Nagel, parfumeuse maison Hermès, a conseillé Emmanuelle pour le film. Elle est beaucoup plus communicative qu’Anne Walberg, pourtant elle s’est reconnue dans de nombreux traits et réactions du personnage. Elle a accueilli Emmanuelle dans son laboratoire de parfumerie, et lui a proposé de créer sa propre fragrance, afin qu’elle apprenne les trucs du métier.

    Bien qu’il soit rempli de moments drôles, le film n’est pas seulement une comédie …

    J’aime quand l’humour repose sur ce que chaque spectateur voit, capte ou comprend individuellement. Quand la comédie est légèrement suggérée plutôt que criée depuis les toits. Pour moi, cela semble plus vrai de la façon dont les gens rient dans la vie. Il en va de même pour l’histoire. Quand deux personnages tombent amoureux, vous montrez leur agitation, leur maladresse, leur désespoir, leurs retrouvailles … Une amitié comme celle d’Anne et Guillaume est faite de choses beaucoup plus subtiles et subtiles. Le spectateur n’a pas besoin qu’ils s’embrassent, s’appellent par leur prénom ou se tapotent dans le dos pour comprendre à quel point ils se sont aidés à se sentir à nouveau en confiance.

    QUAND VOUS EST-IL ARRIVÉ QUE EMMANUELLE DEVOS ÉTAIT LE BON MATCH POUR LA PIÈCE?

    Avant même la première version du script avec dialogues, j’avais mis côte à côte les photos de Christine et Emmanuelle. Probablement parce que son odorat surdéveloppé m’a fait penser à LIRE MES LÈVRES, de Jacques Audiard. Nous ne nous connaissions pas. J’ai envoyé le script à son agent un mercredi soir. Jeudi matin, elle avait lu et aimé. Nous nous sommes rencontrés vendredi et, en moins de 48 heures, les étoiles étaient alignées. Emmanuelle pouvait se rapporter au côté plutôt insociable du personnage, cela lui rappelait son adolescence. Elle était également attirée par la subtilité requise pour jouer les scènes de «nez». L’aspect comique du projet la séduisait également; c’est quelque chose qu’on ne lui offre pas très souvent. Grégory et Emmanuelle évoquent des univers et des publics différents, ce qui semble intéressant pour le film. Ils ont également différents styles d’acteur. Emmanuelle est vraiment précise, et elle a une capacité étonnante de ressentir ce qui est bon dans chaque prise et de concentrer tout cela en une seule prise parfaite. Grégory est plus spontané. Il sait qu’il transmet souvent beaucoup de choses, en plus des lignes. Et c’était là le but. Leurs styles d’acteur correspondaient aux traits de leurs personnages. L’un est diligent, tandis que l’autre est spontané.